Since 1989

Ce n’est pas l’évènement en soi qui crée une émotion, mais....

Notre attitude mentale est avant tout une affaire d’habitude de penser et d’agir. Comme toute habitude il est possible de la bonifier.

Ce n’est pas l’événement en soi qui crée une émotion, mais plutôt ce que nous pensons de cet événement, ce que notre monologue intérieur nous suggère sournoisement de ressentir. Que nous l’acceptions ou non, notre environnement socio-économique est instable. Il l’est pour nous tous. Difficile de s’en abstraire. Notre réalité professionnelle ressemble bien souvent à ceci: une obligation de produire des résultats toujours supérieurs avec une économie de moyens, en étant capable de les reproduire dans la durée, sans s’épuiser, sans dégrader son capital santé, en veillant à préserver son équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Un véritable défi de très haute performance ! Certains parviennent à le relever et d’autres pas du tout. Est-ce sous un effet du hasard, au « pas de chance » ? Le point commun à toutes nos réussites et à tous nos échecs prend racine dans notre attitude mentale. C’est elle qui définit nos choix. Chacun façonne son attitude mentale par ses automatismes de penser et d’(ré)agir. Selon des études, nous avons 60 000 pensées par jour. 95% de ces pensées sont, chaque jour, identiques et majoritairement négatives. On comprend mieux pourquoi l’attitude mentale n’est qu’une habitude, bonne ou mauvaise qu’on peut bonifier. La vôtre vous convient-elle ?

 

Pour plus d’information sur ces thèmes  Contactez-nous 

Nous nous ferons un plaisir de vous répondre sous 48 heures

Certification QUALIOPI pour les actions concourant au développement des compétences de: Formation