Précédemment, j’ai donc insisté sur l’importance de nos appuis dans nos actes les plus quotidiens. En avez-vous fait l’expérience ? Un peu ? Parfois ? Pas du tout ? Ou au contraire, en permanence ?… J’invite les sceptiques à refaire l’expérience et les convaincus à maintenir leur entraînement sur ce cap (lien vers bande son). Et pour vous y encourager, je vous propose d’observer vos postures corporelles à partir de la qualité de votre respiration. Aujourd’hui il sera donc question de RESPIRATION.

La respiration, cette fonction si naturelle et vitale pour rester en vie. C’est déjà là une promesse agréable en soi !

Nous savons tous qu’une bonne respiration est essentielle. Les études scientifiques ne manquent pas pour démontrer des bienfaits d’une respiration juste et adaptée. Vous pouvez lire des articles en quantité sur le Net, dans la presse etc..

La respiration est notre 1ère source d’énergie vitale. Elle illustre, en temps réel et immédiat, nos émotions, aussi bien les bonnes que les mauvaises. Si on se sent crispé, son rythme ou son ampleur change et certaines situations peuvent même nous couper le souffle. Si on se sent détendu, on est bien et notre respiration est naturellement calme.

Notre respiration est à l’image de notre esprit. Elle est le lien entre nos pensées et nos réactions corporelles.

En ce sens, on peut dire que la respiration est aussi notre instrument privilégié pour réaliser l’unité « Corps et Pensée ». La concentration sur notre respiration ramène automatiquement nos pensées sur le présent, « l’ici et maintenant ». Faites en l’expérience, surtout si vos pensées ont la fâcheuse tendance à vouloir s’évader vers le passé ou le futur dans un sombre scénario.

N’avez-vous pas déjà fait cette expérience où laissant libre cours à vos pensées sur un sujet qui vous préoccupe, vous vous retrouvez à être tout à la fois l’acteur principal, le metteur en scène, le producteur, le costumier, le second rôle et que sais-je encore…vous voilà donc devenu homme ou femme orchestre observateur d’une potentielle situation à venir. Et cerise sur le gâteau, cette situation que vous savez être le pur produit de vos pensées imaginaires peuvent même vous donner des sueurs, vous empêcher de dormir ou vous réveiller en pleine nuit….Votre cerveau ne fait plus la différence entre le réel et l’imaginaire. Nous voilà dignes des honneurs de la palme d’Or à Cannes quand ce n’est pas d’un festival du film d’horreur ! A ce moment là, au lieu de vouloir attendre la fin du film, je vous invite à RESPIRER, à vous concentrer sur votre respiration et uniquement sur cela; c’est là le moyen le plus efficace pour remettre vos pensées et vos actions au présent au présent.

La respiration est également notre carburant pour toutes nos activités physiques. Savoir la gérer et l’adapter c’est être certain de progresser dans toute pratique sportive. La respiration est le carburant de votre performance. Mais c’est quoi une « bonne » respiration ? Et une respiration adaptée… adaptée à quoi ? Comment « bien » respirer en pratiquant un sport, une activité physique ? Comment « bien » respirer au quotidien tout simplement.

Je vous invite à me rejoindre sur le lien suivant pour mettre en pratique certains conseils. La respiration

« En te levant le matin, rappelle toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer, d’être heureux » Marc Aurèle

Dans ma prochaine lettre Courir Zen, au mois de mai, je vous expliquerai comment gérer votre énergie pour ne plus la gaspiller, pour savoir récupérer tout en travaillant et surtout pour devenir capable de ne RIEN FAIRE sans culpabiliser pour votre plus grand bien. Savoir récupérer c’est aussi se préparer à la performance et le rythme soutenu de votre quotidien constitue très souvent une performance à réaliser.

D’ici là, bon entraînement