Since 1989

« La vie c’est comme un vélo, ça ne devient un cadeau que si l’on sait pédaler » (Euphorismes de Grégoire).

La conscience de la relation tête-corps ou comment utiliser le temps passé à faire une activité physique pour développer 5 compétences déterminantes au quotidien pour une pleine forme globale.

« C’est décidé, je vais me (re)mettre au sport, manger mieux, je me sens mal dans mon corps, … ». Vous reconnaissez-vous dans ces phrases ? Se sentir bien dans son corps, s’accepter et se plaire …qui ne le souhaite pas. Si seulement quelques heures de sport et un régime y suffisaient ! Mais non, « se sentir bien » n’est pas qu’une simple affaire de corps. Bouger, agir pour sa pleine forme c’est aussi mettre au même diapason nos pensées et nos émotions. Lorsque votre espace intérieur est déséquilibré, vous ne pouvez pas être pas à l’écoute de vos besoins physiques. Vous serez alors tenté de compenser en mangeant plus et plus sucré ou même en surchargeant vos entrainements, sans qu’il y ait les effets espérés. Pour tant rien de tel que l’activité physique pratiquée avec la #conscience du mouvement, de la #respiration, des postures pour s’entraîner, en même temps, à être à l’écoute du corps et de ses besoins. Vous entrez alors dans une spirale vertueuse où le corps entraîne le mental vers plus de calme et où le cerveau diffuse dans le corps les hormones du plaisir et du bien-être. 

Juliane Leclair

La conscience de la relation tête-corps ou comment utiliser le temps passé à faire une activité physique pour développer 5 compétences déterminantes au quotidien pour une pleine forme globale: - l’attitude mentale (pensées et émotions) - le corps (geste juste, sans tension ni crispations inutile) - la respiration (adaptée à l’effort) - la concentration (l’instant présent, "Ici et Maintenant") - "le chemin qui mène au but": apprendre de soi en temps réel au lieu d’être focalisé sur le but à atteindre, le temps à réaliser.

Philippe Leclair