Since 1989

Papa, maman, tu ne m’écoutes pas !

Souvent nous arrivons le soir à la maison avec un cerveau en surchauffe. Tel un hamster dans sa roue, nous tournons encore et encore sur nos problèmes de la journée ou, pire, nous réfléchissons déjà à la check list interminable du lendemain.

Qui n’a pas déjà entendu un jour ce reproche là ? Souvent nous arrivons le soir à la maison avec un cerveau en surchauffe. Tel un hamster dans sa roue, nous tournons encore et encore sur nos problèmes de la journée ou, pire, nous réfléchissons déjà à la check list interminable du lendemain. En agissant ainsi nous nous créons encore plus de fatigue, des tensions nerveuses inutiles qui viendront alimenter des crispations familiales. Bref c’est le cercle infernal d’une soirée sous haute tension ! Aujourd’hui je vous suggère de vous entraîner à soigner vos transitions « travail - maison ». Dès que vous quittez votre bureau, considérez ce temps de trajet comme un sas de décompression en vous concentrant sur la sensation de vos pieds sur le sol ou de votre corps sur le siège de votre transport, sur le rythme de votre respiration abdominale, ralentissez la. Ceci vous aidera à remettre votre attention à 100% au diapason du moment présent, à vous libérez de vos ruminations de la journée et vos inquiétudes du lendemain. Vous arriverez chez vous avec une énergie plus positive, en meilleure forme et vous vous sentirez plus disponible pour vos êtres chers. Ne pensez-vous pas que leurs sourires en vaillent la peine ?